Loi Morange sur les détecteurs de fumée : équipez vous avant 2015.

Le décret de janvier 2011 visant à rendre obligatoire l’installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d’habitation impose à chaque foyer de s’équiper d’au moins un détecteur de fumée.

Le détecteur de fumée est un appareil en général assez discret équipé d’un avertisseur sonore. Il émet un bruit relativement fort en cas de fumée ou de particules dans l’air. Il n’est pas nécessaire d’avoir un départ d’incendie pour qu’il se déclenche. Ce dispositif doit être autonome, c’est-à-dire fonctionner sur pile et suffisamment puissant pour vous réveiller (compter 85 décibels pour l’alarme par exemple).

Qui est concerné : le propriétaire ou le locataire ? La loi stipule que c’est à l’occupant du logement que revient la responsabilité de son installation. Par conséquent, si vous êtes locataire, c’est à vous d’équiper au moins une pièce. Si vous êtes propriétaire sans locataire, cette installation vous incombe. Bien sûr il y a des exceptions : les locations saisonnières, les foyers, etc… pour lesquelles c’est le propriétaire qui est responsable. Par ailleurs, il faut aussi se renseigner auprès de son assureur en fonction de votre contrat




Comment choisir son détecteur de fumée ? Assurez vous que l’appareil que vous achetez (au moins un à placer dans la pièce principale) est certifié CE /NF. Fonctionnant à pile, il doit être discret et pourvu d’un témoin d’usure de la pile. Il peut être placé au mur ou au plafond.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.. Les champs obligatoires sont marqués *

*